Atteindre ses objectifs : faire la différence entre l’égo et l’intuition ?

Si tu as fait un infarctus, tu as sûrement beaucoup de changements à faire dans ta vie. Mais souvent, quand tu veux faire un changement, atteindre ses objectifs est beaucoup plus compliqué que ce que tu pensais…

Très vite, tu te retrouves face à des échecs.

C’est la désillusion, et tu abandonnes.

Tu as fini par écouter cette petite voix qui te disait de laisser tomber. Tes bonnes résolutions partent en fumée, et te voilà revenu au point de départ, avec plus aucune motivation.

L’égo et l’intuition sont des choses fondamentales à comprendre. Une fois que tu as connaissance de cela, atteindre ses objectifs sans galérer est enfin à ta portée !

Qu’est-ce-que l’égo ?

Définition :

  • L’égo est le sujet pensant
  • En psychologie, l’égo désigne le moi, c’est à dire la représentation et la conscience qu’un individu a de lui-même. Il est souvent perçu comme la substance de notre personnalité.

Dans notre vie, nous traversons une période d’apprentissage et d’éducation pendant l’enfance et l’adolescence.

Pendant cette période, on t’apprend un mode de conduite, on t’apprend ce qui est bon ou mauvais, comment mener ta vie pour avoir une vie épanouie aux yeux de la société.

Une grande partie de cet apprentissage forge la personne que tu deviendras une fois adulte. Puis vient le temps d’avoir des enfants à ton tour et de leur apprendre des choses, souvent en répétant le même schéma auquel tu as été soumis.

Toutes ces choses que tu as apprises, c’est comme une sorte de programme qui a été implanté dans ta tête. Ce programme, tu es persuadé que c’est toi. C’est ton identité. Tu penses que c’est ce qui fait la personne que tu es aujourd’hui.

Ce programme, cette identité, c’est l’égo.

La réalité, c’est que ce programme est une illusion.

Cet égo est une illusion à laquelle sont accolées des désirs, des peurs, des émotions, des croyances… Tout ce qui fait l’identité à laquelle tu t’attaches.

On t’a tellement répété que cet égo, c’était toi que tu y crois et que tu fais tout pour coller à cette image.

Bah oui, sinon ça voudrait dire que tu as fondé toute ta vie sur quelque chose de faux, et ce serait trop dur à accepter !

Mais cette image, ce n’est rien d’autre qu’une étiquette qu’on t’a collée sur le front pour te définir selon le milieu dans lequel tu évolues ! Et tu en as plein des étiquettes : tu es une maman ou un papa, un époux ou une épouse, un homme ou une femme d’affaire qui a des responsabilités, un ou une amie sur qui on peut compter… Il y en a énormément.

Dans chaque situation, on a des attentes différentes de toi. Tu dois remplir le cahier des charges des attentes des autres pour ne pas les décevoir. Alors, tu vas tout faire tout pour coller à cette image qu’on se fait de toi.

Du coup, il arrive que certaines personnes aient des personnalités différentes selon les personnes avec qui ils sont : ils peuvent être très discrets au travail, mais être le clown de service avec les copains.

Les mécanismes de l’égo

L’égo est une partie de nous qui vit par :

  • le temps : en espérant, en planifiant les prochains jours, mais aussi en ressassant le passé.
  • la pensée : il va créer la pensée permanente, le plus souvent négatives.

Du coup, ta tête s’est transformée en moulin à penser. Tu réfléchis sans arrêt à la liste des choses que tu dois faire, tu planifies, et tu ressasses les événements passés, souvent avec regret car tu te rends compte que tu as mal fait.

L’égo n’est jamais satisfait. Il a toujours besoin de plus. Plus d’argent, de nourriture, de confort… Cela crée de faux besoins qui te poussent à l’achat compulsif.

De même, il te pousse à toujours faire et avoir plus que les autres pour prouver qu’il est le meilleur. Comme ça, ça le valorise, et il peut dire « Hey ! Vous avez vu ? J’ai réussi ! ». Se croyant mieux que tout le monde, il va critiquer et juger sans arrêt les autres.

Comme il n’est jamais content et qu’il veut toujours plus, il va être très dur aussi avec toi car tu ne te trouveras jamais à la hauteur ! En ressassant le passé, il te mettra face à tout ce que tu as mal fait et que tu aurais pu faire mieux. Du coup, tu te dévalorises tout seul…

L’égo est également impatient : il veut tout tout de suite. Attendre ? Certainement pas ! Alors quand tu entreprends de nouvelles choses, s’il n’a pas les résultats instantanément, il abandonne très vite. Bah oui ! A quoi bon se violenter ?

Globalement, l’égo se nourrit de choses négatives. Il va donc créer des pensées négatives.

Dans ta vie, qu’est ce qui se matérialise ? Tes pensées ! Parce que tu t’identifies à tes pensées ! Et tes pensées… Sont créées par l’égo…

L’égo crée en toi des peurs pour te forcer à rester dans ta zone de confort. C’est beaucoup plus simple de rester dans sa petite zone de sécurité qu’il connaît bien que d’oser se mettre en zone instable qui pourrait éventuellement le mettre en danger. Se sentant menacé, il va développer tout un tas de stratégies pour t’empêcher d’agir !

Stratégies parfois particulièrement fourbes, il faut le reconnaitre…
D’ailleurs, ce sont les fameuses fausses excuses qu’on connait tous !

Tous ces mécanismes mis ensemble créent un sentiment d’insatisfaction, de frustration, d’échec car tu n’arrives pas à satisfaire les besoins que ton égo te crée. Te voilà plein d’émotions négatives tel que la culpabilité, la colère, la jalousie de voir quelqu’un qui a peut-être mieux fait que toi… Ces sentiments, tu les retournes contre toi et contre le monde qui t’entoure !

L’égo va se nourrir de tout cela pour grandir encore et gagner en puissance.

Pendant ce temps, toi, tu souffres. Tu n’es pas bien. Tu aimerais redresser la barre mais tu n’y arrives pas car tu es complètement soumis à la dictature de ton égo.

Pour sortir de ce cercle infernal…

… tu vas fuir tout ce qui pourrait menacer l’égo et tu vas courir chercher du réconfort dans des choses qui ne vont pas te demander de réfléchir et dans lesquelles tu te sentiras bien.

Là, chacun a son réconfort : la télé, la nourriture, l’alcool, les drogues…

Mais tout cela entretient ce schéma négatif de l’égo…

Tu vois le cercle vicieux que ça créé ?

Dans certains cas, ça peut aller jusqu’à une dépendance dont on n’arrive plus à sortir !

Après toutes ces choses très réjouissantes et positives (lol), passons à l’intuition. Ca va te faire du bien 😉

Qu’est-ce-que l’intuition ?

L’intuition, l’instinct, ou la conscience… C’est cette petite voix au fond de toi. Tu sais que tu devrais l’écouter, mais il y a toujours un tas de choses qui entrent dans l’équation et te fond changer d’avis.

Tu sais, quand tu te dis « oh mince, je savais que j’aurais dû écouter mon intuition ! » ? Ben voilà. C’était elle !

Quand tu es face à un choix, l’intuition est toujours là pour t’aider. Elle te donne la réponse, mais la réponse est tellement brève, discrète et rapide que tu n’as pas le temps de t’apercevoir de sa présence que déjà l’égo a pris le contrôle de la situation en te faisant te poser 15 000 autres questions. S’il sent une petite hésitation… C’est terminé !

Ça donne un truc du genre « Ah oui mais si je fais ça, les collègues vont pas apprécier, et si le voisin le voit, qu’est ce qu’il va dire à Paul ? Hein ? On va me faire passer pour un naze ! ». Du coup, ton premier choix est oublié au profit des envies, des besoins ou des attentes des autres. C’est justement là que tu vas chercher à correspondre à l’image qu’on se fait de toi.

Résultat : petit à petit tu n’écoutes plus ton intuition au profit de l’égo et de l’avis des autres. Tu en oublies son existence. Et puis… On t’a appris à ne plus l’écouter ! Bah oui, sinon ce serait l’anarchie ! Chacun ferait comme il le veut sans penser aux autres !

Mais enfait… Pas du tout ! C’est un débat différent !

L’intuition, c’est cette petite voix qui vient du fond de ton ventre. C’est souvent ton premier choix, duquel tu t’écartes ensuite très rapidement.

Oui, car face à un choix, ton intuition te guide toujours vers le choix qui est le meilleur pour toi, celui qui t’apportera quelque chose.

Ce choix ne sera pas forcément le plus facile !

Tu devras peut-être remettre des choses en question et traverser des petites périodes instables.

C’est là que l’égo te pousse à abandonner, car il ne veut pas de remise en question. Ca le menace, et il déteste ça.

Alors tu oublies et tu ranges cette petite voix dans un tiroir tout au fond du placard.

Mais au fond de toi, tu sais que ce n’est pas la bonne solution…

L’intuition ne veut que ton bien, et sait ce qui est bon pour toi. Il faut juste apprendre à la laisser s’exprimer et à lui faire confiance. Tu verras que tes peurs sont souvent infondées.

Arrête de te mettre la pression !

Ecoute la, et tu verras qu’atteindre ses objectifs est plus facile !

Un exemple d’être instinctif sont les enfants et les animaux. S’ils ont faim, ils vont manger. S’ils n’ont pas faim, ils ne mangent pas. Il ne vont pas manger juste parce que c’est l’heure de manger !

A part la satisfaction de ses besoins primaires, l’instinct n’a besoin de rien. Il se satisfait de ce qu’il a, de choses simples. Tout le reste est créé par ton égo.

En résumé, l’instinct correspond à ton premier choix, celui qui vient du cœur. Il se satisfait de choses simples et naturelles, il te pousse à prendre soin de toi-même si cela te mets momentanément dans une zone d’inconfort. C’est lui qui sera source de joie, de bonheur et de paix intérieure dans ta vie.

Conclusion :

Dans la vie, tout est dualité. C’est le cas pour nous également. Mais comme tu le sais, tout n’est pas noir ou blanc. Il existe aussi quantité de niveaux de gris.

SI tu subis ta vie, c’est que ton égo a pris une part trop importante et que tu dois rendre sa part à ton intuition. Tu vas devoir travailler sur toi, apprendre à reconnaître les manifestations de l’égo, et surtout, apprendre à le canaliser pour redonner la part qu’il manque à ton instinct

Pour apprendre à canaliser son égo et pouvoir atteindre ses objectifs, je te donne RDV pour la partie 2 de cet épisode !

Si tu ne veux pas le louper, abonne-toi !

J’espère que cet article t’aura plu, n’hésite pas à me mettre des commentaires pour me partager ton expérience !

Si tu as été victime d’un infarctus ou de tout autre accident de la vie, je t’invite à rejoindre notre groupe Facebook. Nous sommes maintenant une petite communauté à l’écoute les uns des autres, et où tu pourras trouver soutient et compréhension.

Tu peux également t’abonner a la chaîne YouTube de Seconde Chance pour ne pas rater les prochaines vidéos

A bientôt !

Avant de partir, inscrivez-vous aux Emails Privés de Sophie !

Avant de partir, inscrivez-vous aux Emails Privés de Sophie !

Recevez chaque lundi un Email inspirant, rempli d'astuces et de conseils, pour gagner en sérénité et en liberté. En savoir plus

Parfait ! Vous recevrez bientôt votre premier Email pépite :) Vous allez recevoir un Email pour confirmer votre adresse. Il suffit de cliquer sur le lien pour valider votre inscription (vérifier vos courriers indésirable si vous ne recevez pas de mail d'ici 1 heure) Pour être sur de toujours recevoir nos Emails, veuillez ajouter sophie@secondechance.me à votre carnet d'adresse

Pin It on Pinterest