L’effondrement inévitable de la société selon

Matthieu Ricard et Yves Cochet

Quand tu regardes les vidéos sur L’effondrement, tu tombes sur des choses les plus alarmantes les unes que les autres. J’avais envie de te faire un petit récap là-dessus car c’est un sujet qui m’intéresse beaucoup.

Je vais te donner le point de vue d’Yves Cochet et de Matthieu Ricard, puis je te partagerai ma vision des choses.

L’effondrement selon Yves Cochet, ancien ministre de l’environnement

L'effondrement

L’effondrement, c’est l’ensemble du système mondial qui s’écroule car il ne fonctionne plus.Nous n’aurons plus la possibilité de recevoir ou porter de l’aide à un autre pays.

Les difficultés des écosystèmes, la dégradation de la Terre, le dérèglement climatique, la perte biodiversité…

Tout ça ne peut plus durer.

Nous allons vivre une période de survie difficile d’un point de vue matériel et psychique. Ensuite, il y aura une renaissance avec une culture et une civilisation authentiques.

Nous ne pouvons pas l’éviter, c’est trop tard.

On pense que les marchés, la démocratie, les nouvelles technologies, les progrès de la science peuvent nous aider à nous en tirer.

On pense que ça ne peut pas arriver, on occulte complètement cette possibilité car nous ne sommes absolument pas préparés à vivre une telle chose.

Les médias sont aux mains des grandes puissances financières et n’ont aucun intérêt à parler de l’effondrement. En plus, ça n’intéresse personne.

Ne pas croire à l’effondrement fait qu’il arrivera. Si nous luttons de manière collective  et locale, alors il sera beaucoup moins violent.

L’effondrement selon Matthieu Ricard, moine bouddhiste

Nous avons franchi les limites de sécurité depuis bien longtemps. Par exemple, au rythme actuel de la disparition des espèces, on estime qu’en 2050, 30% des espèces sur Terre auront disparu.

Il y a un réel défit. La question de l’environnement est complexe. C’est une question d’altruisme et d’égoïsme. Si on pense aux générations à venir, on ne peut pas laisser faire cela. Elles diront : « vous saviez, et vous n’avez rien fait ?! ».

L’homme est un loup pour l’homme ?

Il y a de belles choses dans l’humanité. La coopération, l’altruisme, la lutte pour la vie… Cela existe aussi chez les autres espèces et même entre les espèces !

Il faut passer à un niveau supérieur de coopération.

L’altruisme n’est plus un luxe mais une nécessité.

Il faut élargir le cercle de notre altruisme aux autres espèces. Ce potentiel que nous avons, il faut le cultiver par un entraînement de l’esprit. Ce n’est pas ressentir de la bienveillance pendant quelques minutes. Il faut le cultiver tous les jours, emplir son paysage mental d’altruisme, le nourrir, le raviver, y revenir par la méditation.

Il faut faire évoluer la culture, une éducation coopérative, une économie positive, une harmonie durable et pas un développement impossible qui consiste à remédier et sortir de la pauvreté 1,5 milliard de personnes. Il faut arrêter cette consommation absurde qu’est la cause du réchauffement climatique.

Nous devons chercher la sobriété heureuse. Trouver ce contentement en nous-mêmes sans le chercher dans les conditions extérieures.

Nous allons survivre ensemble comme des frères et sœurs, ou nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.

L'effondrement

Quel que soit le discours, on en arrive au même constat : le point de non retour est franchi. Le mur s’approche et on va se le prendre dans la tronche avec plus ou moins de force.

Ce qu’il en ressort, c’est qu’il est nécessaire de ralentir. Même si la machine est lancée, il faut en finir avec cette croissance irraisonnée, ce consumérisme, cette effervescence de posséder, d’acheter toujours plus…

Cette société de matérialisme ne nous rend pas heureux et nous mène dans le mur.

Il ne faut pas attendre que tout s’effondre pour changer notre état d’être. Ralentir, nous pouvons déjà le faire.

L’effondrement fait peur, mais il y a plusieurs façons de l’aborder :

  • Tu peux mettre des œillères, l’entendre mais ne pas l’écouter, continuer à vivre comme bon te semble. On verra bien.
  • Avoir peur. Te maintenir dans la peur te paralyse, te pourrit la vie et t’empêche d’avancer. Ca peut te rendre même un peu parano et dépressif.
  • Avoir conscience de ce qu’il va se passer et mettre en place des actions pour te protéger si cela devait arriver. On appelle ces personnes les survivalistes.
  • Avoir conscience que ça peut arriver, voire même sûrement, et changer ta façon de vivre, de voir les choses et d’accepter de lâcher prise.

Lâcher prise est essentiel à ton bonheur. Lâcher prise te permettra de profiter vraiment de chaque minute, chaque seconde qui te séparent de cette inévitable fin.

Quoi qu’il arrive, j’ai fait le choix de ne pas laisser la peur m’envahir et de profiter de chaque seconde que la vie m’offre.

J’ai passé 30 ans à chercher mon bonheur ailleurs. Ca m’a mené dans le mur.

Mon bonheur, j’ai compris qu’il était en moi, que c’était à moi de le cultiver et d’en prendre soin.

L'effondrement

J’espère que cet article t’aura plu, n’hésite pas à me mettre des commentaires pour me partager ton expérience !

Si tu as été victime d’un infarctus ou de tout autre accident de la vie, je t’invite à rejoindre notre groupe Facebook. Nous sommes maintenant une petite communauté à l’écoute les uns des autres, et où tu pourras trouver soutient et compréhension.

A bientôt !

Nouveau Programme LE CALME POUR TOUS
30 jours pour apprendre à facilement gérer stress et angoisses
(Naturellement, sans médicaments)

Tu veux etre tenu informé dès la sortie prochaine du programme, que Sophie et moi-même te préparons avec amour :)?

Avant de partir, inscrivez-vous aux Emails Privés de Sophie !

Avant de partir, inscrivez-vous aux Emails Privés de Sophie !

Recevez chaque lundi un Email inspirant, rempli d'astuces et de conseils, pour gagner en sérénité et en liberté. En savoir plus

Parfait ! Vous recevrez bientôt votre premier Email pépite :) Vous allez recevoir un Email pour confirmer votre adresse. Il suffit de cliquer sur le lien pour valider votre inscription (vérifier vos courriers indésirable si vous ne recevez pas de mail d'ici 1 heure) Pour être sur de toujours recevoir nos Emails, veuillez ajouter sophie@secondechance.me à votre carnet d'adresse

Pin It on Pinterest